Une spectatrice nous fait partager sa critique

« Assister à la représentation de « C’est quoi l’Amour ? »  c’est accepter de se laisser bousculer au delà du plaisir simple et immédiat que les acteurs nous donnent généreusement. En effet, nous avons là une majorité de personnes n’ayant que très peu, voire aucune expérience du monde du théâtre et qui s’offrent entièrement au regard des spectateurs, après un long travail évident et avec une sincérité touchante »   Une spectatrice de Craon

Madame Dion-Delacour, une spectatrice, a bien voulu partager son avis sur la représentation du dimanche 15 Janvier donnée à l’espace  « St Clément de CRAON…Bonne lecture

« …Le thème, évidemment, choisi et déployé par la troupe elle-même, nous amène sur des sentiers hypers sensibles où le vécu de chacun vibre et nous interpelle, nous, spectateurs, témoins de ce qui se joue sur scène, mais aussi plus subtilement, de ce qui s’est joué lors de la conception de ce spectacle, lors de sa genèse. On imagine tous les parcours de vie, les souffrances surtout, qui collent à l’expérience partagée de l’Amour… Ça m’a personnellement marquée :  comment la question posée ne reste traitée tout au long de la pièce qu’à travers les tromperies, le mensonge, les manques, les ruptures… comme s’il était difficilement envisageable de répondre positivement à cette interrogation « C’est quoi l’Amour ? ».
La mise en scène professionnelle est à la fois sobre et riche de petits riens qui lient et  fluidifient les relations entre les acteurs. Les décors basculent, se combinent, se transforment astucieusement sous nos yeux, et chaque comédien trouve sa place, ses gestes et donne de la voix, exercice combien difficile on le sait, on le devine.
Comment, enfin, ne pas être sensible à la solidarité et à la confiance sous-jacentes entre les acteurs eux-mêmes mais aussi plus largement entre tous les intervenants, professionnels du théâtre, travailleurs sociaux, techniciens, bénévoles … etc. Il s’agit bien là d’un résultat tangible de ces Ateliers d’échange du Pays de Craon, dont le nom même est, au regard de cette réalisation, pleinement justifié.
Je suis rentrée chez moi ce dimanche soir, habitée par nombre de questions soulevées par les comédiens ou par les auteurs qu’ils servent aussi dans cette pièce, il faut le signaler.  Rassérénée surtout par la présentation de cette culture vivante, profondément humaine, qui donne foi en la capacité de chacun à se mettre en scène, comme à se tenir debout dans la vraie vie, malgré les blessures, les fragilités ou les conditions sociales précaires. »
Fanny Dion-Delacour Libraire  à Château-Gontier, 19 janvier 2017

 

critique-craon-de-cest-quoi-lamour-fanny

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s